Froid Sud Energie votre équipe de techniciens frigoristes sur Montpellier et dans l'Hérault
frigoriste hotline
frigoriste hotline

Installations et interventions sur Montpellier et région 34 Hérault

Contactez-nous au 0970 468 458 (non surtaxé)
ou 06 01 76 58 85

Tout ce qui est utile pour votre installation de climatisation : bilan thermique, lexique climatisation, liens hotline des marques de climatiseurs, diagnostic.

Santé et climatisation font-elles bon ménage ?

Santé et climatisation, voilà un couple qui a du mal à cohabiter sur le long terme.  La climatisation très prisée pendant les périodes de grosses chaleurs à cause du confort qu’elle offre, mais fait également l’objet de nombreuses accusations. En effet, elle serait la cause de quelques soucis de santé : les allergies et autres maladies respiratoires, le nez qui coule, les maux de tête, les champignons, etc. 

Utiliser son climatiseur à fond présenterait, semble-t-il,  de nombreux risques sur la santé. Il est donc essentiel de savoir s’il est encore possible de profiter de la fraicheur que nous procurent nos climatiseurs sans craindre des effets sur notre santé.

La climatisation est à l’origine de nombreuses maladies et infections

La climatisation est à l’origine de nombreuses infections, des moins graves comme le nez qui coule, aux plus préoccupantes comme la légionellose.

Les conséquences néfastes de l’excès de froid

Parmi les risques les plus visibles que la climatisation peut avoir sur la santé, le choc thermique figure en pole position. Si entre votre intérieur et votre extérieur, il y a une différence de température comprise entre 5 et 6°C, vous serez sujet à de nombreux malaises avec des effets variés (les uns plus graves que les autres).

L’excès de froid pourra produire : des frissons, des vertiges, des maux de tête... Il est même possible d’être victime d’un grand malaise, dès lors que la variation de température entre l’extérieur et l’intérieur est de l’ordre de 10°C.

En outre, les contractures musculaires sont souvent la résultante de l’excès de froid généré par l’air frais produit par le climatiseur.  Vous risquez d’attraper un torticolis, si vous êtes permanemment exposé au flux d’air dans le dos ou dans la nuque.

À noter : que vous soyez dans un bureau, dans un endroit public ou partout ailleurs, il est indispensable pour votre santé d’emporter toujours avec vous un gilet ou encore un foulard, afin d’anticiper les variations de température qui sont parfois inévitables. De même, il n’est pas très conseillé de s’assoir de dos ou en dessous d’une climatisation, si tel est le cas notamment dans votre bureau, il est de votre droit de demander un réaménagement.

La climatisation est responsable du dessèchement

La climatisation est responsable des maladies de la sphère ORL notamment, le rhume ou l’angine. Le symptôme le plus visible est en règle générale le nez qui coule.

S’il était déjà connu que le froid affaiblissait très sérieusement les défenses musculaires, il convient de préciser que même l’air sec du climatiseur favorise le dessèchement des muqueuses. Les muqueuses fragilisées sont un terrain propice pour toutes sortes de microbes.

L’air sec ne ménage pas les personnes atteintes d’une sensibilité visuelle, il va engendrer des gênes y compris des irritations. Ces gènes seront davantage perceptibles chez des personnes qui sont contraintes de porter des lentilles correctrices.

À noter : si vous mettez des lentilles, il est recommandé d’avoir toujours en votre possession un humidificateur d’air et au besoin faites-vous prescrire un collyre.

Les climatiseurs : le refuge des microbes

Dans le cas où l’entretien des climatiseurs n’est pas correctement réalisé régulièrement, ceux-ci peuvent devenir un véritable cauchemar pour la santé et constituer un refuge pour les microbes. Ne perdez pas de vue que certains modèles disposent de l’eau stagnante dans laquelle prolifèrent de nombreux organismes pathogènes. Une fois en maturité, ces agents seront dispersés dans l’air grâce à la climatisation.

Ces effets néfastes de la climatisation sur la santé  n’enlèvent en rien le rôle essentiel que peut jouer cet appareil dans notre quotidien. Au lieu de s’en passer, il est préférable de bien l’entretenir pour éviter tout risque sur la santé.

Pour une santé parfaite, entretenez vos climatiseurs

Pour que santé et climatisation cessent d’être aux antipodes, il faudrait entretenir votre climatiseur.

Nettoyez régulièrement vos filtres

Le nombre de nettoyages est relatif à la zone dans laquelle est situé le climatiseur. Pour certains modèles avec une utilisation moyenne, un entretien tous les 2 mois peut être suffisant.

Des modèles plus sophistiqués auront besoin d’un encrassement du filtre climatiseur à l’aide d’un voyant témoin qu’ils disposent. Un coup d’œil rapide sur la notice d’entretien sera nécessaire.

Le nettoyage du filtre se fait en un clic, après avoir retiré le filtre de l’unité intérieure, il faudra le rincer à l’eau savonneuse, le sécher et le remettre en place.

Souscrivez à un contrat d’entretien

Un contrat d’entretien  par un professionnel vous garantit le fonctionnement optimal de votre appareil, et vous permet de bénéficier d’une bonne qualité d’air. Ce professionnel ne fait pas que s’assurer du bon fonctionnement de l’appareil et du prolongement de sa durée de vie, il contrôle l’absence de fuite, empêche les eaux de stagner et désinfecte la batterie de l’unité intérieure à travers laquelle l’air circule.

Caches pour groupe extérieur de climatisation

Lorsque survient la canicule, la climatisation permet de réduire la température intérieure pour offrir un confort optimal. Toutefois, si le confort thermique est assuré, on ne saurait dire autant de l’esthétique des façades des logements où sont fixées les climatisations, ce qui peut ternir la beauté du bâtiment. Lassé de cette situation, vous vous demandez comment vous pouvez joindre l’utile à l’agréable.

En d’autres termes, vous souhaitez conserver votre climatisation et lui donner un relooking digne de ce nom. Nous voulons vous rassurer que cela demeure possible par l’installation d’une cache pour groupe extérieur de climatisation.

Les caches pour groupe extérieur de climatisation : à quoi ça sert ?

Parmi les raisons très souvent évoquées pour utiliser le cache pour climatiseur extérieur, il y a l’aspect esthétique, la lutte contre les intempéries et la prévention contre le vandalisme.

Les caches rendent la climatisation extérieure plus esthétique et fonctionnelle

La fonction principale de cet accessoire est de donner un visage plus soigné à vos façades en apportant des touches de décorations et d’esthétique à votre clim extérieure.  Les idées de décoration sont très nombreuses, de plus, il est désormais facile de se procurer un cache et de le monter en quelques étapes avec habilité pour le plaisir des yeux.

Pour que vos caches climatiseurs soient plus beaux, vous pouvez faire appel à des professionnels qui vous proposeront des modèles personnalisés et originaux en fonction de vos préférences. Ces caches seront conçues sur mesure et prendront en compte tous les éléments se rapportant aux matériaux, aux dimensions, aux couleurs et bien entendu à vos façades.

Les caches protègent la climatisation des caprices de la météo

Les groupes extérieurs sont souvent exposés à toutes sortes d’intempéries tout au long de l’année. Cette très forte exposition a tendance à les endommager et à réduire par la même occasion leurs fonctionnalités et leur durée de vie.

Les caches se présentent donc comme une solution pour prolonger la durée de vie des climatiseurs et favoriser leur fonctionnement à plein régime.

Les caches dissuadent du vandalisme

Vous pouvez dormir sur vos deux oreillers et pousser un grand soupir sans vous inquiéter de savoir si à votre réveil, votre groupe extérieur n’a pas été vandalisé. Si vous tenez à dissuader les cambriolages et le vandalisme sur votre clim, il suffit t’installer un cache solide et dissuasif. Ce n’est qu’ainsi que vous bénéficierez des fonctionnalités de votre appareil en toute quiétude.

Les astuces déco pour masquer le groupe extérieur de climatisation

Il existe de nombreux moyens mis à votre disposition pour cacher le groupe extérieur de climatisation. Il est possible de mettre une emphase sur le coffrage en bois et le recouvrement végétal, qui sont deux techniques fonctionnelles et faciles à mettre en place.

Le cache pour groupe extérieur de climatisation à base de bois

Il se présente comme une solution rapide et efficace. Plusieurs marques ont des modèles sous cette forme. Les coffrages en bois sont esthétiques et pratiques, ce qui séduit davantage sur ces caches est leur montage qui se fait rapidement et demeure à la portée de tout usager.

Ils sont faits à base de bois conçu spécialement pour l’extérieur. Les marques misent sur la simplicité parce qu’il est important que l’appareil se démonte facilement, pour y appliquer la maintenance nécessaire en temps opportun. Le cache pour climatisation à base de bois favorise une ventilation parfaite, le fonctionnement de l’appareil n’aura aucun impact sur le rendu final.

Pour des bricoleurs, il n’est pas interdit de construire soi-même son cache pour climatiseur extérieur en bois. Toutefois, en le faisant, ne perdez pas de vue les points essentiels que sont l’accessibilité et la bonne ventilation pour un confort thermique parfait.

Le recouvrement végétal : le cache parfait pour groupe de climatisation

Les plantes grimpantes peuvent jouer un rôle dans le rafraichissement de l’air, mais aussi servir de caches groupe de climatisation. Peu importe le sens que vous voudriez donner à vos plantes, ce qui compte est la nature amovible de votre mur végétal.

Pensez tout de même à ne pas trop embrigader le climatiseur, afin qu’il puisse être accessible pour une éventuelle maintenance. La nature de la plante n’a pas d’importance, ce qui est indispensable est la solidité des plantes que vous aurez choisies. Pensez à vous assurer que l’air offre toujours une circulation normale pour un fonctionnement optimal du climatiseur.

Plusieurs personnes estiment souvent que le mur végétal est un peu complexe et comme alternative, nous proposons souvent une simple jardinière.  Elle est moins tendance que le cache sur le mur, mais se crée très facilement.

En plus des modèles de cache clim en bois, il existe d’autres modèles sous forme de couverture ou housse de protection étanche pour protéger votre climatiseur. Quel que soit le cache que vous allez choisir, pensez à bien vous assurer qu’il correspond aux dimensions de votre clim.

10 astuces pour réduire la facture d’électricité en clim

Parce que les variations climatiques ont un impact dans la température ambiante de notre foyer alors, nous avons tendance à abuser du climatiseur. Que ce soit dans les conditions de température d’extrême chaud ou inversement dans le froid extrême, le climatiseur devient un allié indispensable de nos journées. Si bien que cet usage excessif peut impacter sur nos factures électriques. Pour remédier à cela, nous avons regroupé pour vous ces 10 astuces qui pourront diminuer de façon conséquente vos consommations en électricité.

1-Choisissez un climatiseur adapté à vos besoins

Afin de réduire la consommation d’énergie de votre climatiseur, pensez optimiser son emploi et ses performances. Pour ce faire, vous devez commencer par acheter le climatiseur qui correspond à vos besoins. Sachez qu’il en existe plusieurs types sur le marché. Généralement, vous pouvez distinguer les climatiseurs mobiles monoblocs, les climatiseurs fixes et les climatiseurs réversibles. Renseignez-vous auprès de spécialistes, car chacun à ses avantages et ses inconvénients.

2-Placez votre condenseur à un emplacement favorable

Pour gagner en économie d’énergie, nous vous proposons de commencer par l’emplacement du condenseur c'est-à-dire l’unité externe du climatiseur. Faites en sorte qu’il n’y ait pas d’encombrement de plantes ou de construction obstructive aux alentours de l’appareil. Après, vérifiez que la distance requise entre le mur et l’unité soit respectée. Ensuite, évitez de placer l’appareil au sens contraire du vent ou bien à un endroit face à des vents violents. Mais surtout, ne placez pas l’appareil à un endroit où il peut être fortement exposé au soleil.

3-Éloignez votre groupe extérieur  de clim des recyclages d’air chaud

Au cours de l’installation, ne mettez pas le groupe extérieur  à proximité d’un autre. Car, de ce fait, il sera contraint d’absorber et de retraiter cette air chaud. De plus, cette mauvaise pratique ne fera qu’alourdir le fonctionnement de l’appareil et augmenter sa consommation d’énergie. Même principe pour l’unité intérieur a ne pas installé a coté d’une cheminée ou d’une hotte .

4-Procédez à l’isolation de votre maison

L’isolation de la maison est un choix économique gagnant qui peut aider à la réduction de la consommation en électricité. Ça vous permet de retenir la chaleur interne dans les pièces pendant les périodes hivernales. Votre besoin en réchauffement de vos pièces pourra alors diminuer. Il a été prouvé que l’isolation des portes et des fenêtres permet de retenir 5°C en plus de chaleur à l’intérieur des pièces. Grâce à cela vous pouvez faire une économie de 20% sur votre consommation d’énergie.

5-Choisissez une forme de régulation naturelle de la température

Avant de vous lancer dans un usage excessif de votre appareil, pensez que certains gestes peuvent vous être bénéfiques. Par exemple, pendant les périodes de chaud et de canicule, vous pouvez choisir de rafraîchir votre intérieur par d’autres méthodes sans abuser du climatiseur.  Par exemple, ouvrez grand les fenêtres pendant les journées pour que l’air puisse y circuler. Et, pendant les périodes de froid, par contre, ne laissez pas les fenêtres, les portes et autres conduits d’air ouverts afin de retenir le maximum de température dans les pièces.

6-Suivez les consignes d’utilisation et les instructions d’emploi de l’appareil

Faites des commandes progressives de baisse ou de hausse de la température au thermostat. Passez de deux points de degré entre chaque commande. Par exemple, commandez à intervalle régulier 23°C, 25°C, 27°C et 30°C pour hausser la température au lieu de passer directement de 23°C à 30°C. Il est inutile de penser que la température puisse augmenter rapidement. Cette façon de procéder ne fera qu’augmenter la consommation d’énergie de l’appareil. Mais encore, vérifiez toujours que la température requise de 8°C entre les unités internes et externes du climatiseur est maintenue.

7-Optimisez l’utilisation de l’appareil et exploitez ses performances

D’abord, ayez l’habitude de fermer les portes et les fenêtres d’une pièce climatisée. Cela a pour effet d’éviter les surconsommations d’énergie. Ensuite, n’oubliez pas d’éteindre le climatiseur toutes les fois où vous n’en avez pas besoin. Par exemple, les soirs.

8-Faites un entretien systématique de l’appareil

Sur la base d’une fréquence annuelle, vous pouvez recourir aux services d’un technicien pour inspecter l’appareil. N’attendez pas qu’il soit défaillant. Le technicien pourra attester du bon fonctionnement de votre climatiseur à partir du diagnostic qu’il en fera. Il vérifiera, entre autres, si l’appareil est bien étanche et qu’il n’émet pas de fuites. Parfois, des anomalies à l’intérieur de l’appareil ne sont pas détectables. Et, pourtant, ils peuvent occasionner une forte consommation en énergie et alourdir vos charges en électricité.

9-Changez de filtre régulièrement

Finalement, n’oubliez pas de nettoyer les filtres afin de vous débarrasser  des amas de poussière. Il est préférable de les changer tous les six mois pour que l’air condensé soit vraiment pur. Cela vous évitera, en même temps, les petits problèmes d’allergie.

10-Établissez un bilan énergique

Après avoir adopté les bons gestes cités ci-dessus, vous pouvez espérer que vos factures d’électricité ont diminué. Dans le cas contraire, si aucune baisse de la consommation n’a été constatée, nous vous conseillons de revoir un à un sur lesquels de ces points vous n’avez pas pu économiser de l’électricité. Ou de façon plus simple, contactez directement les experts en climatisation pour vous aider dans cette entreprise.

Nous avons souvent entendu de nombreux rapports sur la légionellose et les dispositifs de climatisation. Pour commencer, la bactérie Legionella n'est pas visible dans les agencements de climatisation à refroidissement par air. La légionellose est une infection engendrée par une bactérie connue sous l’appellation «  Legionella  », du nom d'une éclosion apparue en 1976 pendant un congrès de la Légion américaine à Philadelphie. Les bactéries engendrent la pneumonie. D’après les données, entre 8 000 et 18 000 personnes en Europe ont été hospitalisées chaque année à cause de la maladie du légionnaire. A noter que ces chiffres ne prennent pas encore en compte les personnes qui n’ont pas été diagnostiquées ou qui n’ont pas été annoncés.

L'Union européenne (UE) a adopté le règlement révisé sur les gaz à effet de serre fluorés qui, d'ici 2030, réduira les émissions de gaz à effet de serre fluorés de 79 % par rapport aux niveaux actuels. Ce règlement remplacera l'ancienne loi par des mesures ambitieuses assurant le leadership mondial de l'UE dans la réduction progressive des HFC ou hydrofluorocarbure. Cette modification permet l'introduction d'interdictions des HFC dans certains secteurs concernant les produits de climatisation et de réfrigération.

 La diffusion de l’air d’un système de climatisation obéit à un processus complexe. Pour que cet air soit bien réparti dans une pièce, certains paramètres doivent être pris en compte. Plus de détails dans l’article qui suit.

Page 1 sur 3

FROID SUD ENERGIE

Froid Sud Energie, société basée à Montpellier, intervient sur toute la région 34 (Hérault) pour les particuliers ou les professionnels : vente, installation, dépannage entretien, ou maintenance.

Nos domaines d’activité : climatisation, pompe à chaleur, froid commercial, matériel de restauration CHR.

NOUS CONTACTER

Téléphone

0970 468 458 (non surtaxé)
06 01 76 58 85

Fax

0982 111 276

Adresse

17 Bis Rue Albert Leenhardt
34000 Montpellier