Froid Sud Energie votre équipe de techniciens frigoristes sur Montpellier et dans l'Hérault
frigoriste hotline
frigoriste hotline

Installations et interventions sur Montpellier et région 34 Hérault

Contactez-nous au 0970 468 458 (non surtaxé)
ou 06 01 76 58 85

Tout ce qui est utile pour votre installation de climatisation : bilan thermique, lexique climatisation, liens hotline des marques de climatiseurs, diagnostic.

Climatiser un grand espace : ce que vous devez faire

Vous disposez d’un espace de plus de 50 m2 que vous avez à cœur de climatiser afin qu’il procure un confort parfait à tous les usagers ? Climatiser un grand espace exige de prendre en considération de nombreux facteurs. Ce guide vous permettra de surmonter toutes les contraintes et de mener à bien votre projet.

Ce qu’il faut pour climatiser un grand espace 

La climatisation d’un grand espace ne se fait pas sur un coup de tête, il faut préalablement analyser un certain nombre de paramètres pour éviter toutes déconvenues.

Prendre en compte certains éléments importants

Climatiser un grand espace exige de prendre en considération de nombreux points pour que vos installations bénéficient d’une bonne optimisation. Il faudra bien que la climatisation dans votre espace soit uniforme et comble tous les occupants de la pièce.

L’une des choses que vous ne devez jamais perdre de vue est que l’air chaud a une fâcheuse tendance à toujours monter. Il est plus qu’indispensable que le professionnel qui sera en charge de votre installation ne néglige pas cet élément. L’objectif de la prise en considération de ces éléments vise à effectuer des installations réparties équitablement dans toute la pièce et de façon uniforme.

Comment calculer la puissance d’un climatiseur pour espaces volumineux ?

Pour bien calculer la puissance d’un climatiseur pour grand espace comme cela se fait habituellement, il faut considérer que  80 Watts correspondent à chaque m2. En plus du calcul,  il faut prendre en considération la puissance offerte par les climatisations installées et repartir correctement lesdits climatiseurs.

La climatisation des grands espaces : à quelles contraintes s’attendre ?

Que ce soit pour la climatisation des bureaux, d’un entrepôt, d’une maison ou de n’importe quel grand espace, vous rencontrerez des contraintes.

La contrainte liée à la stratification de l’air

La climatisation d’un grand espace n’est pas du tout aisée, il faut faire face à de nombreuses contraintes. L’une des plus importantes est la stratification thermique de l’air (montée de l’air chaud dans l’espace et descente de l’air froid). 

En effet, il faut savoir que ce phénomène se produit parfaitement dans les grands espaces. Toutefois, dans le cas où le moyen de climatisation n’est pas adéquat, vous courrez le risque d’avoir une température d’air variée d’un endroit à un autre de la salle. Une température qui n’est pas uniforme peut logiquement avoir un effet négatif sur le confort thermique des usagers.

La contrainte liée à l’inconfort thermique

L’élément le plus important lorsqu’on climatise un grand espace comme un bureau ou un entrepôt est de rendre la distribution de l’air uniforme. En d’autres termes, l’air qui est alimenté et distribué doit être de quantité équitable dans la surface de la pièce à climatiser. Pour répondre à cette contrainte, il faut penser à des moyens autres que ceux relatifs à la climatisation conventionnelle comme ç’est le cas avec un climatiseur monosplit.

Vous aurez beau prendre un climatiseur ayant une capacité adaptée aux grands espaces, que vous ferez face aux mêmes problèmes relatifs à la disproportionnalité  de la température de l’air dans la salle. Vous aurez une concentration d’air seulement à un endroit avec une conséquence très inconfortable, les occupants de la pièce auront chaud pour certains et froid pour d’autres : on parle à ce moment d’inconfort thermique.

Les solutions efficaces pour climatiser parfaitement un grand volume

Peu importe les contraintes que vous rencontrez, il existe des solutions efficaces pour une climatisation parfaite.

L’installation d’un système multisplit pour grandes surfaces

Il est question ici de l’installation d’un système multisplit comportant plusieurs unités qui couvrent la surface entière de la surface.  Ce système de climatisation est constitué d’un condenseur qui fait office d’unité extérieure et des évaporateurs (unités intérieures).

Il n’existe pas de nos jours un système de climatisation plus répandu et plus simple que ce dernier. Son rapport qualité-prix est le plus alléchant actuellement sur le marché. Il se présente en plusieurs modèles, certains disposent entre 2 et 9 unités intérieures, de nature à alimenter efficacement de nombreuses surfaces sans prendre trop de place à l’extérieur. Au lieu de prendre un climatiseur de 8000 W pour une surface de 100 m2, avec ce système, l’idéal serait de procéder à l’installation de 2 unités intérieures de 4000 W qui couvrent respectivement 50 m2.

Le gainable : système de climatisation le plus aboutie pour grande surface

Il est incontestablement le système le plus sophistiqué et celui qui répond le plus efficacement à toutes les contraintes relatives à la climatisation des grands espaces. Il est très proche du système multisplit, du moins en apparence puisque contrairement à l’autre, il ne dispose que d’une unité intérieure et d’un réseau de gaines de ventilation qui permet de faire circuler l’air frais dans tous les coins de la pièce.

Il procure une meilleure uniformité d’air avec à la clé le meilleur des conforts thermiques pour tous les usagers. En général, l’unité intérieure s’installe dans le plafond ou à défaut dans une salle close. Pour une surface de 100 m2 à climatiser nécessitant 8 000 W, une seule unité sera en mesure de fournir cela avec 2 embranchements couvrant 50 m2 ou 4 embranchements couvrant 25 m2.

Les deux principaux appareils les plus convoités par les consommateurs dans le domaine de la climatisation sont les climatiseurs réversibles et les climatiseurs mobiles. Ces deux types de systèmes de climatisation se servent du même principe thermodynamique que la climatisation classique. Que le climatiseur soit mobile ou réversible, tous les deux possèdent une fonction commune qui est de faire baisser la température d’une pièce tout en rejetant la chaleur vers l’extérieur. Toutefois, il existe des différences notoires entre les deux versions notamment la capacité du climatiseur réversible à chauffer en plus de rafraîchir. Si vous devez choisir entre les deux modèles, cette petite nuance fera certainement la différence. Et pourtant, il existe d’autres éléments qui peuvent conforter votre choix à opter pour une clim réversible plutôt qu’une clim mobile. Lorsque les températures élevées viennent se succéder aux saisons froides et humides, il est primordial de prendre soin de votre intérieur ainsi que de ses occupants. C’est là ou un climatiseur mobile tient toute son importance. Si toutefois vous optez pour une clim réversible, faites-vous donc un meilleur choix ? Si oui, pourquoi donc ? C’est ce que nous allons tenter de montrer dans cet article.

Qu’est-ce qu’un climatiseur réversible ?

La climatisation réversible ou clim réversible est un dispositif d’appoint mobile qui peut être mis en place et bougé d’une pièce à l’autre dans le but d’améliorer les températures dans la maison au niveau de chaque pièce. De manière concrète, en période d’été, saison où les températures sont élevées, il y’a un refroidissement de l’air chaud qui traverse l’intérieur de l’appareil, et ce, grâce à un liquide frigorigène. Cet air ainsi rafraîchi est réparti dans toutes les pièces avec des perceptions de température améliorées pour les occupants de la maison. Et lorsqu’arrive l’hiver, un mode chauffage peut, à l’inverse, être déclenché. C’est ainsi que l’appareil tourne alors en tant que chauffage d’appoint. C’est là tout l’intérêt de la clim réversible qui, non seulement, agit comme une climatisation classique, mais à la différence de celle-ci, ne produit pas uniquement du froid. En outre, ce système de climatisation innovant agit tel un déshumidificateur d’air. Ce qui empêche grandement que l’eau ne s’infiltre ou bien que les moisissures ou du salpêtre ne se développent au niveau des murs de la maison. La clim réversible est donc un élément nécessaire au bien-être et au confort des habitants d’une maison, tous les jours, et ce, qu’importe la saison qui est concernée.

Les avantages de la climatisation réversible

Par rapport au chauffage traditionnel, la climatisation réversible offre plus de confort de chauffe durant l’hiver. Grâce au contrôle électronique dont il jouit, chaque pièce aura une température homogène, au 10e degré près. Qu’importe la saison, vous pouvez obtenir la température souhaitée rapidement en appuyant seulement sur le bouton. L’emploi de l’air pulsé occasionne une douceur harmonieuse de manière plus rapide qu’un système à inertie. Autre avantage de la climatisation réversible, c’est qu’elle permet une maitrise optimale de vos dépenses d’électricité. En été comme en hiver, il permet de maintenir aisément la température à un niveau constant. Malgré un investissement de 20% plus élevé que pour une clim classique qui n’offre pas de système de chauffage, celui-ci est amorti entre 3 et 5 ans. La clim réversible restitue une énergie 3 fois plus importante que celle consommée et offre une constance de chauffe pour un tarif de moins de 75% par rapport au système classique. Également la climatisation réversible purifie l’air entrant, grâce à un mécanisme de filtrage, ce qui permet une ventilation permanente de toutes les pièces de la maison.

Une climatisation mobile, avantageuse, mais limitée par rapport à la clim réversible

Pour les propriétaires qui ont choisi de se satisfaire d’une climatisation mobile, cela présente bien des intérêts non négligeables. Le principal avantage de la climatisation mobile se situe notamment au niveau de son installation qui est facile à faire. Par rapport à une climatisation réversible, la climatisation mobile coûte effectivement moins cher. Dans le cadre d’une rénovation, elle offre plus d’efficacité pour rafraichir notamment une pièce en extension. À l’image de la climatisation réversible, la clim mobile peut également être transportée d’une pièce à une autre de manière aisée, sans trop se fatiguer. Le marché de la climatisation offre des modèles de clim mobiles très compacts. Malgré tous ces avantages, la climatisation mobile présente des limites qui font que la version réversible lui est plutôt préférée. Les climatiseurs mobiles sont souvent bruyants, notamment les modèles monobloc. Ils ont malheureusement restreint à une utilisation en appoint, tout le contraire de la clim réversible. Malgré leur mobilité, ils sont beaucoup plus difficiles à transporter, car pesant lourd. L’appareil nécessite une sortie d’air, ce qui requiert l’utilisation d’une gaine apparente, pas trop esthétique. Lorsqu’arrive l’hiver, le climatiseur mobile devient inactif, vous devrez alors lui trouver une place.

Comment rafraichir les pièces de sa maison ?

À partir du moment où la chaleur prend un malin plaisir à s’installer dans notre quotidien, il est normal que l’on commence à se poser les bonnes questions pour trouver des solutions efficaces afin d’y remédier. Parmi les questions en période dite de grandes chaleurs, celles relatives au rafraichissement de la maison sont récurrentes. Comment rafraichir sa maison ? Quelles sont les techniques auxquelles on pourrait recourir pour baisser la température à l’intérieur ?

Voilà autant de questions que se posent de nombreux propriétaires en période d’été. Si jamais vous vous trouvez dans une situation similaire, cet article vous apporte des solutions pratiques pour remédier aux problèmes de chaleur.

Les alternatives à la climatisation pour rafraîchir son intérieur

De nombreuses personnes ne disposent pas d’un climatiseur et sont peu enclines à s’en offrir un dans le futur pour faire face à la canicule. Les raisons sont diverses, pour certaines, elles sont d’ordre économique, pour d’autres, c’est l’aspect écologique qui est mis en avant.

Nonobstant la raison pour laquelle vous ne disposez pas d’un climatiseur, nous voulons vous rassurer, il existe de nombreuses autres techniques pour rafraîchir les pièces de sa maison.

Les alternatives sur une longue durée

Sur le long terme, les moyens qui seront mis en exergue auront pour objectif de construire une maison qui bénéficiera d’un isolement parfait, et qui aura en son sein de larges fenêtres vitrées.  Les fenêtres et ouvertures devront avoir un facteur solaire le plus bas qu’il soit.

Les alternatives sur une courte durée

Pour ceux qui ne voudraient pas s’engager sur le long terme et recherchent des astuces ponctuées, il faudra garder en mémoire que l’objectif majeur demeure de faire obstacle à l’entrée de la chaleur dans le domicile. Tout ce que vous allez entreprendre que ce soit l’ouverture des fenêtres ou n’importe quelle autre technique qui soit devra favoriser l’entrée d’un air froid.

Lutte contre la canicule : les règles infaillibles

Pour lutter contre la chaleur, il faudra mettre en place quelques astuces utiles.

La fermeture des volets et des fenêtres le jour

Pensez à acquérir certaines habitudes, pour éviter que votre maison ne ressemble à une fournaise. L’astuce est simple,  durant la journée, laissez vos fenêtres ouvertes pour une ou deux heures et ensuite les refermer. Ce n’est qu’à partir de 21 h que vous pourrez les rouvrir, et ce, jusqu’à l’aube.  Une telle pratique a pour effet de créer des courants d’air, dont le rôle sera de rafraîchir toutes les pièces du logement.

Garnir sa maison de plantes

Quand la canicule apparaît, les plantes constituent des moyens efficaces pour lutter contre la chaleur. Elles disposent d’un système dit d’évapotranspiration, ce qui a pour effet de rendre l’atmosphère de la maison respirable. Il est recommandé de privilégier les plantes grimpantes. Toutefois, si vous ne disposez pas de plantes de ce genre, vous pouvez vous limiter aux plantes en pot sur le balcon ou la terrasse. Sans le savoir, elles vont abaisser la température de vos pièces.

Penser à étendre le linge mouillé devant les fenêtres

En suspendant un drap humide devant votre fenêtre, vous allez accélérer le processus de refroidissement de la maison. Vous pouvez laisser votre fenêtre légèrement entrouverte et continuer d’asperger un peu d’eau chaque fois que vous constaterez que le drap est sur le point de sécher. C’est l’évaporation qui va sortir du drap, qui va se charger d’absorber la chaleur et par ricochet refroidir la maison.

Un réflecteur de lumière peut aider à refroidir une pièce

Le réchauffement d’un logement est beaucoup plus accentué  par les rayons solaires. Pour ceux qui ne disposent pas de volets  et aimeraient se protéger du soleil, vous avez la possibilité de fabriquer des réflecteurs de lumière. À partir des feuilles d’aluminium et des cartons de la taille de vos fenêtres, vous aurez la possibilité de renvoyer la lumière et bloquer l’accès à une partie de la chaleur dans la pièce.

Essayez un ventilateur et une bouteille congelée

Il est presque impossible pour un ventilateur de refroidir à lui seul toute une pièce. Tout ce qu’il fait est de brasser l’air chaud sans baisser véritablement la sensation de chaleur. Pour tirer plein profit de votre ventilateur, nous vous proposons d’essayer cette astuce très ingénieuse.

Prenez une bouteille d’eau congelée, que vous mettrez ensuite à quelques centimètres du ventilateur. Vous remarquerez au bout de quelques instants  que le ventilateur distribue la fraicheur de la bouteille dans la pièce, et  que l’air devient moins étouffant.

Hormis ces quelques astuces pour rafraichir l’air à l’intérieur de la maison, le climatiseur demeure l’une des meilleures solutions pour profiter pleinement d’un air agréable. Il existe des modèles avec l’indice A++ qui consomment moins d’énergie et dont l’entretien est facile. Que ce soit en été ou en hiver, le climatiseur vous permettra de réguler la température à l’intérieur de votre domicile.

10 astuces pour réduire la facture d’électricité en clim

Parce que les variations climatiques ont un impact dans la température ambiante de notre foyer alors, nous avons tendance à abuser du climatiseur. Que ce soit dans les conditions de température d’extrême chaud ou inversement dans le froid extrême, le climatiseur devient un allié indispensable de nos journées. Si bien que cet usage excessif peut impacter sur nos factures électriques. Pour remédier à cela, nous avons regroupé pour vous ces 10 astuces qui pourront diminuer de façon conséquente vos consommations en électricité.

1-Choisissez un climatiseur adapté à vos besoins

Afin de réduire la consommation d’énergie de votre climatiseur, pensez optimiser son emploi et ses performances. Pour ce faire, vous devez commencer par acheter le climatiseur qui correspond à vos besoins. Sachez qu’il en existe plusieurs types sur le marché. Généralement, vous pouvez distinguer les climatiseurs mobiles monoblocs, les climatiseurs fixes et les climatiseurs réversibles. Renseignez-vous auprès de spécialistes, car chacun à ses avantages et ses inconvénients.

2-Placez votre condenseur à un emplacement favorable

Pour gagner en économie d’énergie, nous vous proposons de commencer par l’emplacement du condenseur c'est-à-dire l’unité externe du climatiseur. Faites en sorte qu’il n’y ait pas d’encombrement de plantes ou de construction obstructive aux alentours de l’appareil. Après, vérifiez que la distance requise entre le mur et l’unité soit respectée. Ensuite, évitez de placer l’appareil au sens contraire du vent ou bien à un endroit face à des vents violents. Mais surtout, ne placez pas l’appareil à un endroit où il peut être fortement exposé au soleil.

3-Éloignez votre condenseur des recyclages d’air chaud

Au cours de l’installation, ne mettez pas le condenseur à proximité d’un autre. Car, de ce fait, il sera contraint d’absorber et de retraiter l’air chaud évacué par l’autre appareil. De plus, cette mauvaise pratique ne fera qu’alourdir le fonctionnement de l’appareil et augmenter sa consommation d’énergie.

4-Procédez à l’isolation de votre maison

L’isolation de la maison est un choix économique gagnant qui peut aider à la réduction de la consommation en électricité. Ça vous permet de retenir la chaleur interne dans les pièces pendant les périodes hivernales. Votre besoin en réchauffement de vos pièces pourra alors diminuer. Il a été prouvé que l’isolation des portes et des fenêtres permet de retenir 5°C en plus de chaleur à l’intérieur des pièces. Grâce à cela vous pouvez faire une économie de 20% sur votre consommation d’énergie.

5-Choisissez une forme de régulation naturelle de la température

Avant de vous lancer dans un usage excessif de votre appareil, pensez que certains gestes peuvent vous être bénéfiques. Par exemple, pendant les périodes de chaud et de canicule, vous pouvez choisir de rafraîchir votre intérieur par d’autres méthodes sans abuser du climatiseur.  Par exemple, ouvrez grand les fenêtres pendant les journées pour que l’air puisse y circuler. Et, pendant les périodes de froid, par contre, ne laissez pas les fenêtres, les portes et autres conduits d’air ouverts afin de retenir le maximum de température dans les pièces.

6-Suivez les consignes d’utilisation et les instructions d’emploi de l’appareil

Faites des commandes progressives de baisse ou de hausse de la température au thermostat. Passez de deux points de degré entre chaque commande. Par exemple, commandez à intervalle régulier 23°C, 25°C, 27°C et 30°C pour hausser la température au lieu de passer directement de 23°C à 30°C. Il est inutile de penser que la température puisse augmenter rapidement. Cette façon de procéder ne fera qu’augmenter la consommation d’énergie de l’appareil. Mais encore, vérifiez toujours que la température requise de 8°C entre les unités internes et externes du climatiseur est maintenue.

7-Optimisez l’utilisation de l’appareil et exploitez ses performances

D’abord, ayez l’habitude de fermer les portes et les fenêtres d’une pièce climatisée. Cela a pour effet d’éviter les surconsommations d’énergie. Ensuite, n’oubliez pas d’éteindre le climatiseur toutes les fois où vous n’en avez pas besoin. Par exemple, les soirs.

8-Faites un entretien systématique de l’appareil

Sur la base d’une fréquence annuelle, vous pouvez recourir aux services d’un technicien pour inspecter l’appareil. N’attendez pas qu’il soit défaillant. Le technicien pourra attester du bon fonctionnement de votre climatiseur à partir du diagnostic qu’il en fera. Il vérifiera, entre autres, si l’appareil est bien étanche et qu’il n’émet pas de fuites. Parfois, des anomalies à l’intérieur de l’appareil ne sont pas détectables. Et, pourtant, ils peuvent occasionner une forte consommation en énergie et alourdir vos charges en électricité.

9-Changez de filtre régulièrement

Finalement, n’oubliez pas de nettoyer les filtres afin de vous débarrasser  des amas de poussière. Il est préférable de les changer tous les six mois pour que l’air condensé soit vraiment pur. Cela vous évitera, en même temps, les petits problèmes d’allergie.

10-Établissez un bilan énergique

Après avoir adopté les bons gestes cités ci-dessus, vous pouvez espérer que vos factures d’électricité ont diminué. Dans le cas contraire, si aucune baisse de la consommation n’a été constatée, nous vous conseillons de revoir un à un sur lesquels de ces points vous n’avez pas pu économiser de l’électricité. Ou de façon plus simple, contactez directement les experts en climatisation pour vous aider dans cette entreprise.

Santé et climatisation font-elles bon ménage ?

Santé et climatisation, voilà un couple qui a du mal à cohabiter sur le long terme.  La climatisation très prisée pendant les périodes de grosses chaleurs à cause du confort qu’elle offre, mais fait également l’objet de nombreuses accusations. En effet, elle serait la cause de quelques soucis de santé : les allergies et autres maladies respiratoires, le nez qui coule, les maux de tête, les champignons, etc. 

Utiliser son climatiseur à fond présenterait, semble-t-il,  de nombreux risques sur la santé. Il est donc essentiel de savoir s’il est encore possible de profiter de la fraicheur que nous procurent nos climatiseurs sans craindre des effets sur notre santé.

La climatisation est à l’origine de nombreuses maladies et infections

La climatisation est à l’origine de nombreuses infections, des moins graves comme le nez qui coule, aux plus préoccupantes comme la légionellose.

Les conséquences néfastes de l’excès de froid

Parmi les risques les plus visibles que la climatisation peut avoir sur la santé, le choc thermique figure en pole position. Si entre votre intérieur et votre extérieur, il y a une différence de température comprise entre 5 et 6°C, vous serez sujet à de nombreux malaises avec des effets variés (les uns plus graves que les autres).

L’excès de froid pourra produire : des frissons, des vertiges, des maux de tête... Il est même possible d’être victime d’un grand malaise, dès lors que la variation de température entre l’extérieur et l’intérieur est de l’ordre de 10°C.

En outre, les contractures musculaires sont souvent la résultante de l’excès de froid généré par l’air frais produit par le climatiseur.  Vous risquez d’attraper un torticolis, si vous êtes permanemment exposé au flux d’air dans le dos ou dans la nuque.

À noter : que vous soyez dans un bureau, dans un endroit public ou partout ailleurs, il est indispensable pour votre santé d’emporter toujours avec vous un gilet ou encore un foulard, afin d’anticiper les variations de température qui sont parfois inévitables. De même, il n’est pas très conseillé de s’assoir de dos ou en dessous d’une climatisation, si tel est le cas notamment dans votre bureau, il est de votre droit de demander un réaménagement.

La climatisation est responsable du dessèchement

La climatisation est responsable des maladies de la sphère ORL notamment, le rhume ou l’angine. Le symptôme le plus visible est en règle générale le nez qui coule.

S’il était déjà connu que le froid affaiblissait très sérieusement les défenses musculaires, il convient de préciser que même l’air sec du climatiseur favorise le dessèchement des muqueuses. Les muqueuses fragilisées sont un terrain propice pour toutes sortes de microbes.

L’air sec ne ménage pas les personnes atteintes d’une sensibilité visuelle, il va engendrer des gênes y compris des irritations. Ces gènes seront davantage perceptibles chez des personnes qui sont contraintes de porter des lentilles correctrices.

À noter : si vous mettez des lentilles, il est recommandé d’avoir toujours en votre possession un humidificateur d’air et au besoin faites-vous prescrire un collyre.

Les climatiseurs : le refuge des microbes

Dans le cas où l’entretien des climatiseurs n’est pas correctement réalisé régulièrement, ceux-ci peuvent devenir un véritable cauchemar pour la santé et constituer un refuge pour les microbes. Ne perdez pas de vue que certains modèles disposent de l’eau stagnante dans laquelle prolifèrent de nombreux organismes pathogènes. Une fois en maturité, ces agents seront dispersés dans l’air grâce à la climatisation.

Ces effets néfastes de la climatisation sur la santé  n’enlèvent en rien le rôle essentiel que peut jouer cet appareil dans notre quotidien. Au lieu de s’en passer, il est préférable de bien l’entretenir pour éviter tout risque sur la santé.

Pour une santé parfaite, entretenez vos climatiseurs

Pour que santé et climatisation cessent d’être aux antipodes, il faudrait entretenir votre climatiseur.

Nettoyez régulièrement vos filtres

Le nombre de nettoyages est relatif à la zone dans laquelle est situé le climatiseur. Pour certains modèles avec une utilisation moyenne, un entretien tous les 2 mois peut être suffisant.

Des modèles plus sophistiqués auront besoin d’un encrassement du filtre climatiseur à l’aide d’un voyant témoin qu’ils disposent. Un coup d’œil rapide sur la notice d’entretien sera nécessaire.

Le nettoyage du filtre se fait en un clic, après avoir retiré le filtre de l’unité intérieure, il faudra le rincer à l’eau savonneuse, le sécher et le remettre en place.

Souscrivez à un contrat d’entretien

Un contrat d’entretien  par un professionnel vous garantit le fonctionnement optimal de votre appareil, et vous permet de bénéficier d’une bonne qualité d’air. Ce professionnel ne fait pas que s’assurer du bon fonctionnement de l’appareil et du prolongement de sa durée de vie, il contrôle l’absence de fuite, empêche les eaux de stagner et désinfecte la batterie de l’unité intérieure à travers laquelle l’air circule.

Caches pour groupe extérieur de climatisation

Lorsque survient la canicule, la climatisation permet de réduire la température intérieure pour offrir un confort optimal. Toutefois, si le confort thermique est assuré, on ne saurait dire autant de l’esthétique des façades des logements où sont fixées les climatisations, ce qui peut ternir la beauté du bâtiment. Lassé de cette situation, vous vous demandez comment vous pouvez joindre l’utile à l’agréable.

En d’autres termes, vous souhaitez conserver votre climatisation et lui donner un relooking digne de ce nom. Nous voulons vous rassurer que cela demeure possible par l’installation d’une cache pour groupe extérieur de climatisation.

Les caches pour groupe extérieur de climatisation : à quoi ça sert ?

Parmi les raisons très souvent évoquées pour utiliser le cache pour climatiseur extérieur, il y a l’aspect esthétique, la lutte contre les intempéries et la prévention contre le vandalisme.

Les caches rendent la climatisation extérieure plus esthétique et fonctionnelle

La fonction principale de cet accessoire est de donner un visage plus soigné à vos façades en apportant des touches de décorations et d’esthétique à votre clim extérieure.  Les idées de décoration sont très nombreuses, de plus, il est désormais facile de se procurer un cache et de le monter en quelques étapes avec habilité pour le plaisir des yeux.

Pour que vos caches climatiseurs soient plus beaux, vous pouvez faire appel à des professionnels qui vous proposeront des modèles personnalisés et originaux en fonction de vos préférences. Ces caches seront conçues sur mesure et prendront en compte tous les éléments se rapportant aux matériaux, aux dimensions, aux couleurs et bien entendu à vos façades.

Les caches protègent la climatisation des caprices de la météo

Les groupes extérieurs sont souvent exposés à toutes sortes d’intempéries tout au long de l’année. Cette très forte exposition a tendance à les endommager et à réduire par la même occasion leurs fonctionnalités et leur durée de vie.

Les caches se présentent donc comme une solution pour prolonger la durée de vie des climatiseurs et favoriser leur fonctionnement à plein régime.

Les caches dissuadent du vandalisme

Vous pouvez dormir sur vos deux oreillers et pousser un grand soupir sans vous inquiéter de savoir si à votre réveil, votre groupe extérieur n’a pas été vandalisé. Si vous tenez à dissuader les cambriolages et le vandalisme sur votre clim, il suffit t’installer un cache solide et dissuasif. Ce n’est qu’ainsi que vous bénéficierez des fonctionnalités de votre appareil en toute quiétude.

Les astuces déco pour masquer le groupe extérieur de climatisation

Il existe de nombreux moyens mis à votre disposition pour cacher le groupe extérieur de climatisation. Il est possible de mettre une emphase sur le coffrage en bois et le recouvrement végétal, qui sont deux techniques fonctionnelles et faciles à mettre en place.

Le cache pour groupe extérieur de climatisation à base de bois

Il se présente comme une solution rapide et efficace. Plusieurs marques ont des modèles sous cette forme. Les coffrages en bois sont esthétiques et pratiques, ce qui séduit davantage sur ces caches est leur montage qui se fait rapidement et demeure à la portée de tout usager.

Ils sont faits à base de bois conçu spécialement pour l’extérieur. Les marques misent sur la simplicité parce qu’il est important que l’appareil se démonte facilement, pour y appliquer la maintenance nécessaire en temps opportun. Le cache pour climatisation à base de bois favorise une ventilation parfaite, le fonctionnement de l’appareil n’aura aucun impact sur le rendu final.

Pour des bricoleurs, il n’est pas interdit de construire soi-même son cache pour climatiseur extérieur en bois. Toutefois, en le faisant, ne perdez pas de vue les points essentiels que sont l’accessibilité et la bonne ventilation pour un confort thermique parfait.

Le recouvrement végétal : le cache parfait pour groupe de climatisation

Les plantes grimpantes peuvent jouer un rôle dans le rafraichissement de l’air, mais aussi servir de caches groupe de climatisation. Peu importe le sens que vous voudriez donner à vos plantes, ce qui compte est la nature amovible de votre mur végétal.

Pensez tout de même à ne pas trop embrigader le climatiseur, afin qu’il puisse être accessible pour une éventuelle maintenance. La nature de la plante n’a pas d’importance, ce qui est indispensable est la solidité des plantes que vous aurez choisies. Pensez à vous assurer que l’air offre toujours une circulation normale pour un fonctionnement optimal du climatiseur.

Plusieurs personnes estiment souvent que le mur végétal est un peu complexe et comme alternative, nous proposons souvent une simple jardinière.  Elle est moins tendance que le cache sur le mur, mais se crée très facilement.

En plus des modèles de cache clim en bois, il existe d’autres modèles sous forme de couverture ou housse de protection étanche pour protéger votre climatiseur. Quel que soit le cache que vous allez choisir, pensez à bien vous assurer qu’il correspond aux dimensions de votre clim.

Page 1 sur 3

FROID SUD ENERGIE

Froid Sud Energie, société basée à Montpellier, intervient sur toute la région 34 (Hérault) pour les particuliers ou les professionnels : vente, installation, dépannage entretien, ou maintenance.

Nos domaines d’activité : climatisation, pompe à chaleur, froid commercial, matériel de restauration CHR.

NOUS CONTACTER

Téléphone

0970 468 458 (non surtaxé)
06 01 76 58 85

Fax

0982 111 276

Adresse

17 Bis Rue Albert Leenhardt
34000 Montpellier